Les Trolls et les Loas: un guide semi-officiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Trolls et les Loas: un guide semi-officiel

Message  Eidgo le 11.05.15 17:34

Bonjour à tous,

je suis tombé sur un article en anglais parlant des Loas trolls et il y a ma foi tonnes d'informations que je ne connaissais pas. Alors oui, les sources ne sont pas des plus officielles, et il y a des libertés prises par rapport au lore, mais j'ai pensé qu'il était sympa de le traduire et le poster ici soit pour qu'on en discute, soit pour faire joli sur ce forum. Dans tous les cas, le voici le voilà.

Je prépare aussi en ce moment l'histoire des Trolls qui ne devrait pas tarder.

---------------------------
---------------------------

Le panthéon des Trolls comprend deux types d’esprits: les Loas et les Elawi.

Les Loas, pour la plupart, proviennent du lore officiel de Wow (soit d’informations in-game soit directement du livre “Warcraft RPG: Magic and Mayhem”). Suivant les traditions Vaudou sur lesquelles les Trolls basent leur foi, les Loas peuvent être répartis sous trois catégories: Rada, Petro et Ghede.
- Les Loas Rada, aussi connus sous le nom de Forgerons du Monde (World-Smiths), sont généralement plus anciens et bienveillants.
- Les Loas Petro sont plus féroces, à l’occasion plus agressifs et belliqueux. Ils représentent des aspects particuliers de la vie.
- Les Ghede sont des esprits d’ancêtres trolls qui interviennent pour nous aider. Les Ghede cités ici sont issus d’une famille Zandalari même si logiquement parlant il doit en exister chez toutes les tribus. Ils sont bruyants, grossiers, sexuels et souvent très marrants. Ils ne craignent aucun danger physique et agissent comme tel.
- Les Elawi ne proviennent pas du lore officiel. Ils ont été modelés d’après les seigneurs élémentaires conventionnels trouvés dans différentes religions anciennes sachant qu’à part le Vaudou, les Trolls pratiquent aussi le chamanisme.

———

Les Loas Rada

- Hir’eek la chauve-souris: le patriarche du panthéon (Wisefather), gardien des âges et des destinées. Stoïque et honorable, il dirige les autres Loas Rada and guide les dans leur travail.

- Shadra l’araignée: matrone de toute vie, elle est connue comme la Tisseuse de Coeur (Heartweaver). Elle oeuvre pour protéger toutes les créatures vivantes du monde. En raison de sa sagesse et compassion pour toute vie, elle est grandement révérée.

- Bethekk la panthère: gardien de la connaissance et de l’histoire, ainsi que des rites et traditions trolls. Certains prétendent qu’il est aussi gardien de la magie.

- Shirvallah le tigre: le forgeron qui construit Terr’ah (Azeroth). Il est l’embodiment de la force de ce monde and de toutes les choses non-vivantes.

- Hethiss le serpent: le dieu du sang et des secrets, aussi appelé la Lame d’Esprit (Spiritblade). Il accéda au panthéon des dieux après la chute d’Hakkar, prenant ainsi sa place parmi les Forgerons du Monde.

Les Loas Petro

- Legba le singe: maître de la vitesse, il est si rapide qu’il est devenu le messager des dieux et interprètent leur volonté. Il est le seigneur de la destinée et aussi l’intermédiaire entre les mortels et les Loas.

- Mueh’zala le chacal: les tablettes de Theka l’appelle l’Amie de la Nuit. Elle est la déesse de la mort et de la fertilité, formant le cercle entre la mort et la vie.

- Ogoun le raptor: dieu de la guerre, esprit rusé capable de vaincre ses ennemis à l’aide de sorts et de malédictions. Même s’il n’est pas très fiable, Ogoun vient de temps en temps en aide à ses suivants.

- Dambala la vipère: il est le seigneur de la ruse et de la traîtrise, se conduisant souvent de façon diabolique. Les possessions qu’il commet sont si violentes que les spectateurs sont conseillés de tenir leur distance. (?)

- Luko le chien: déesse des soins et du répit, elle est bienveillante et innocente. Luko ne communique pas de message exact, à la place elle semble radiée d’une présence réconfortante comme une vague d’optimisme.

- Sam’di (ou le Baron) le vautour: dieu des cimetière et du sommeil reposant. A ses yeux, les mort-vivants sont une abomination. Malgré son apparence effrayante, il est en réalité d’une douce nature.

- Shango l’Aigle-tonnerre: il contrôle le royaume des tempêtes et garde les secrets des éclairs et du désordre. Un des plus anciens Loas Petro, il est si sacré qu’il ne parle pas, mais s’exprime à travers des sifflements et des grondements.

- Kimbul le lion: les tablettes de Theka l’appellent la Ruine de la Proie (the Prey’s Doom). il est le seigneur de la jungle et de la chasse. Féroce et intransigeant, il est aussi craint qu’admiré.

- Ezili la colombe: déesse de l’amour, de la beauté et des rêves idéaux, elle est la plus belle et la plus sensuelle du panthéon. Elle représente la capacité de conceptualiser les choses et le talent artistique de la créativité.

- Geres’tek la tortue: gardien du temps et du cycle de la vie, il aide Hir’eek dans sa tâche. Il est l’un des plus anciens Loas, se déplaçant lentement mais sûrement, se protégeant de l’opposition. On le dit aussi le Loa du vieillissement.

Les Loas Ghede

- Zanza le père: ancien Troll zandalari, il se préoccupe de la prospérité de sa famille. Grand dans la vie, il refusa de devenir un Loa Petro afin d’avoir une influence plus directe sur sa descendance. Il apparaît dans Zul’Gurub sous la forme d’un être éthéré dans l’un des nombreux temples. Les Zandalari le respectent et le vénèrent, le priant afin qu’il garantisse grand pouvoir à leurs héros. Il acte comme le chef des Loas Ghede, il connaît tous leurs secrets. Il est fortement dévoué au bien-être de son peuple et use de connaissances cachés afin de les protéger. Les voleurs le prient en particulier.

- Ibli la mère: Mama Ibli est la femme de Zanza. Elle est le pilier qui contient tous ses secrets, l’arbre qui projette son ombre, et le vent qui lui apporte les nouvelles. Elle est le Grand Serpent, la plus ancienne des Loas Ghede. Elle est le coeur de Strangleronce, la mère de tous les Trolls. Elle peut apporter une bonne vendange, des fruits luxuriants et des nuits chaudes, ou bien la sécheresse, des inondations et des catastrophes. Elle use de son influence pour venir en aide à ses enfants ou bien pour les punir. Les chamans sont ses mains. Certains disent même qu’elle est la mère des Elawi.

- Kwiicho le 6ème: petit rascal, il est avec son frère jumeau Choki le plus jeune de la fratrie issu de Zanza et d’Ibli. Il adore semer le trouble tout autour de lui mais il est bien trop adorable pour qu’on le punisse. Il aime à courir autour de Tonga (le 2ème), étant plus intelligent que lui et prenant avantage de cette situation. Tout le monde, surtout Rachi (la 3ème) trouve ses singeries hilarantes, jusqu’à ce qu’il tourne son attention vers eux.

- Choki le 5ème: il est dit que lorsque Kwiicho est né, Choki est apparu du sang de la naissance. Il aime suivre Kwiicho partout, et de temps en temps se prend à l’imiter. Personne n’aime vraiment Choki, sa famille le garde à distance. Son sens de l’humour est brutal et destructeur, ses méthodes à la limite de la sociopathie. Il adore faire des farces à la manière de Kwiicho seulement à la différence des blagues légères de son frère, ses plaisanteries amènent douleur, malchance et angoisse. Des offrandes lui sont faites afin de l’apaiser plus que pour attirer ses faveurs. C’est en revanche une méthode douteuse: en l’ignorant, on risque de le mettre en colère, mais en lui faisant des offrandes, on risque d’attirer son attention.

- Tash le 4ème: Tash s’entend très bien avec sa mère. Il passe son temps dans les endroits les plus sauvages et lorsqu’il revient au village, il préfère s’assoir sur les branches des arbres aux alentours pour observer ce qu’il se passe. Il adore rapporter de la viande à sa famille, pour les nourrir et les protéger, mais il ne parle rarement. S’il lève une main, on le dit si fort qu’aucun animal ne peut le battre; s’il lève ses deux mains, il est si jeune et brave que les animaux viennent à ses pieds et reposent leur tête sur ses genoux. Ils sont toujours honorés de mourir pour lui. Tash représente l’équilibre du monde sauvage, manger ou être mangé. Il est souvent prié avant de partir chasser.

- Rachi la 3ème: elle est la favorite de son père. Son allonge reste secrète et puissante et sa volonté est grande. Elle possède une connaissance incroyable et la partage avec ceux qu’elle trouve dignes. Elle manie l’arcane comme personne et l’utilise pour protéger sa famille. Elle est certaine de savoir mieux que personne ce qui est bon pour sa famille, à part peut-être son père, et elle n’a pas peur de manipuler sa tribu pour aller dans son sens. Elle est la patronne de mages.

- Tonga le 2ème: Tonga éprouve grande joie dans tout ce qui est activité physique. Il adore le combat sous toutes ses formes, boire et manger. Il passe son temps à se battre, étant le plus fort de tous les Loas Ghede, bien qu’il ne soit pas nécessairement le plus puissant. Tonga n’est pas un grand fan de tout ce qui nécessite réflexion, mais ses batailles sont des chef-d’oeuvres. Le seul type d’offrandes qu’il accepte est le sang d’ennemis et les joyeux cris de guerre du berserk.

- Onaba la 1ère: la plus vieille de sa fratrie. Onaba était partie avant même que Tonga soit né. Elle voyage sans cesse autour du monde, recherchant l’aventure et de nouvelles vues. Elle n’est pas de corps à proprement parler, elle peut être vieille ou jeune, male ou femelle, petite ou grande, etc. Néanmoins, ses frères et soeurs la reconnaissent toujours à ses pieds, qui sont à l’envers. On peut suivre ses traces pour savoir où elle ira prochainement. Onaba est presque aussi populaire que Zanza auprès des héros, puisqu’elle représente l’envie irrepressible de quitter sa terre natale. Elle agit souvent en tant que messager parmi les Loas Ghede.

- Uaban: comme Zanza, il est dit qu’il refusa sa place parmi les Loas Petro. Kwiicho prétend en revanche qu’il s’est juste perdu. Dans tous les cas, il passe maintenant son temps à parcourir le monde, soignant ceux dans le besoin. Il se pense très saint et humble. Il porte une robe blanche et un bol avec lequel il mendie. Si on le traite bien, il répond avec gentillesse, mais si on lui refuse l’obole, il prêche pendant des heures sur les vertus de la générosité. Malgré la réputation qu’il a auprès des autres Loas Ghede, il est très prisé pour ses capacités régénératrices - si bien sûr on peut réussir à le faire taire assez longtemps.

- Azalo: malgré le fait qu’elle ait été adoptée dans la tribu, Azalo est officiellement acceptée au sein de la famille. Elle est la plus magnifique des Loas Ghede, munie de longues défenses aiguisées et dotée de yeux couleur de sang. La beauté la suit partout, et elle répand la grâce comme des pétales de fleur dans son chemin. Elle est à l’écoute de chacun.

Le Loa déchu

Hakkar: ancien dieu du sang et de la guerre, appelé l’Ecorcheur d’Âmes. Il est dit qu’il fut un temps où Hakkar travaillait en harmonie avec les autres Forgerons du Monde, mais qu’il est devenu corrompu dans sa recherche de pouvoir et qu’il est aujourd’hui un ennemi du panthéon. Son avatar totémique était le serpent, et bien que les Atal’ai clament que c’est toujours le cas, les Zandalari préfèrent ne lui accorder aucun avatar.

Les Elawi

- Agwe le Chasseur des Marées:  l’esprit élémentaire régent de l’eau. Un favori des Gurubashi dont l’empire était principalement entouré par l’océan. Son pouvoir croît et décline tel la chance des Trolls.

- Agni le Seigneur du Feu: il est imprudent, inconsidéré et passionné. Il aime aussi rapidement qu’il hait, son essence primordiale étant le changement.

- Terrea la Pierre-Mère/Terre-Mère: stable, équilibrée, constante et vraie. Elle aime la terre et oeuvre afin de maintenir le monde tel qu’il est.

- Ik’uh le Maître du (des) Vent(s): il ne se préoccupe pas du destin des créatures vivantes, malgré le fait qu’il ait le plus d’influence sur leur vie. Grand pouvoir sera donné à celui ou celle qui parvient à gagner les faveurs d’Ik’uh.

Loas additionnels (fan-made) - certains traits de ces Loas sont similaires à certains précédemment cités, car c’est souvent ce qui arrive dans une religion polythéiste

- Agwe (à nouveau): souverain des mers, il contrôle la flore et la faune des océans ainsi que les navires qui y naviguent. Il contrôle aussi la lune et les marées ainsi que les endroits profonds de la terre où principalement de l’eau demeure. Agwe peut prendre l’aspect d’un crabe blanc ou d’un dragon des mers, bien qu’il puisse aussi apparaître sous la forme d’un Troll à la peau bleue-verte qui semble changer de teinte, ses cheveux et ses défenses de la couleur de l’écume et habillé de coquillages, perles et herbes de la mer.
Pour gagner les faveurs d’Agwe, il est d’usage de lancer un radeau empli d’offrandes sur les flots. Si le radeau est submergé, Agwe a accepté les offrandes. Si le radeau flotte et revient vers le rivage, le service a été refusé et un autre moyen d’apaiser Agwe sera conseillé. Ses couleurs sont le vert-mer, le blanc et le bleu.

- Ixnextli: gardienne de la vie, elle observe et protège toute créature vivante. Elle est aussi mécène des arts créatifs et de l’écriture. Elle prend souvent l’apparence d’une femme à différents moments de la vie (une petite fille, une jeune femme, voire une vieille bique). Des pierres précieuses se trouvent dans ses cheveux, ses défenses sont couvertes d’or et elle emporte avec elle un bâton doté d’une orbe dorée au bout. Elle est principalement priée par les femmes enceintes, les soigneurs, les soignés et les artisans.
Ceux qui souhaitent sa bénédiction peuvent lui présenter des offrandes d’oeufs, de riz, de lait ou de grenades, voire du sang. Ses couleurs sont le blanc et le rouge.

- Itzul, seigneur de la terre: souverain du monde sous-terrain. Il domine les artisans et principalement ceux qui travaillent la pierre. Il est aussi associé avec le pouvoir de résurrection, l’amour, le sexe et dans certaines régions, le feu. Aussi appelé la Force de Terr’ah, le Gardien des Morts, l’Ombre Noire ou le Dévoreur Sacré, sa peau est si noire que toute couleur semble y disparaître, des défenses blanches montrant sa pureté intérieure et une langue rouge représentant sa nature omnivore. Il porte des os dans ses cheveux et des clochettes à ses pieds. Sa plus terrifiante apparition peut être sous la forme d’un squelette à tête de chien, mais son symbole est un noir serpent-roi. Ses couleurs sont le noir et le violet.
Il est prié par les guerriers qui recherchent la force de la terre ainsi que les Shadow Trolls (ceux qui ne faisaient partie d’aucune tribu). Pour obtenir sa bénédiction, il est nécessaire de répandre une petite poignée de terre sur le corps d’un ami ou d’un ennemi honorable, offrant leur âme à Itzul afin qu’il puisse les accueillir. Dessiner le sigil du serpent au sang d’un ennemi (surtout celui d’un Nain ou d’un Elfe de la Nuit) scelle leur pouvoir et permet au sombre Loa de se nourrir de leur force et ainsi de festoyer.
Itzel est redouté pour être dur et cruel. Il répond souvent lorqu’il s’agit de vengeance. Afin de protéger les blessés ou les malades d’itzul, faite un sacrifice aux alentours afin qu’il soit attiré par ce sacrifice plutôt que par vos proches. Il est associé à Sam’di.

- Ik’uh (à nouveau aussi), seigneur du vent, de la vitesse et de la communication. Il peut être appelé afin de pouvoir communiquer avec les morts ou pour s’assurer de nos mouvements durant la “dance de la guerre”. C’est par sa bénédiction que les flèches trouvent leur cible. Il est vénéré par les chasseurs et les chamans généralement avec une bataille ou une partie de chasse, son sigil étant l’Aigle-tonnerre. Ses couleurs sont le gris et l’orange.
Pour une offrande, plumes, têtes de flèches, griffes de raptors, alcool et de la soie doivent être brûlés. Si la fumée s’élève et s’évapore dans une direction précise, l’offrande est acceptée. Cette direction peut même être un signe selon la demande établie. En revanche, si la fumée reste basse et épaisse, ou si le feu ne brûle pas bien, c’est que l’offrande est refusée.

- Chan’ajaw: seigneur du ciel et gardien de l’aube. Il est souvent associé à l’enchantement magique et peut être appelé lors d’évènements liés à la chance ou au hasard. Itzul et Chan’ajaw sont frères, constamment en guerre l’un avec l’autre. Il y a un mythe selon lequel ils se chassent l’un et l’autre à travers les cieux, attirant les ténèbres de la nuit et les lumières du jour dans leur éternelle poursuite.

- Jax’nah’kan: esprit de la rivière, dont le symbole est le nénuphar. Lorsque le portail menant à l’Outreterre fut ouvert, Jax’nah’kan a disparu et les rivières devinrent plus froides et ténébreuses que jamais.

---------------------------
---------------------------

Il y a aussi des infos sur les Drakkari, mais ils peuvent toujours aller se brosser nos chers cousins des glaces.

Eidgo
Tocard de Sombrelance

Messages : 152
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 23
Localisation : Dans le Rêve à fumer de la Feuillerêve

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum