[Reroll Thanthan] - Gratzaar le soudard Drakkari

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Reroll Thanthan] - Gratzaar le soudard Drakkari

Message  Zalk' & cie le 24.04.15 15:14

Spoiler:
Sujet - topic qui pourra être édité / remplacé, Than'than, et qui a pour but de te permettre de raconter l'histoire de Gratzaar, ainsi que celle de son intégration au sein des mercenaires Atal'ai. Je l'ai juste lancé pour marquer le coup, vu qu'elle s'est trouvée particulièrement liée à l'évolution de l'histoire du Consortium à WoD.
A l'intérieur de ce minuscule bouge perdu quelque part en Draenor, le temps semblait suspendu. Trois catins buvaient, assises près de la porte, mais elles et le tenancier mis à part, l'auberge était vide. Et on pouvait aisément comprendre pourquoi...

La suie noircissait le plafond voûté. Sur les tables, de grosses chandelles de suif dégorgeaient plus de fumée que de lumière. Le sol pouvait bien être garni de planches de bois, le lattage hâtivement posé laissait entrevoir la terre battue en-dessous, aux endroits où celle-ci ne recouvrait pas des pans du plancher. L'air puait la fumée, la viande gâtée et le vieux vomi. Une marmite massive était bien en train de chauffer dans l'âtre, mais la fétidité de l'atmosphère était tout sauf rassurante quant à son contenu.

Après tout, c'était bien pour cela que j'avais conseillé l'établissement au chef. Elle avait la réputation d'offrir les plus vieilles putains et la plus ignoble piquette des Flèches d'Arak, en même temps qu'un ragoût immangeable les jours fastes, et toxique les mauvais. Avec une telle offre, la majorité des arakkoas avaient depuis longtemps déserté l'auberge, l'abandonnant aux étrangers qui n'y connaissaient rien, et les guerriers que les commandants nommés par l'Alliance où la Horde en Draenor avaient affectés à la garde des Flèches d'Arak n'avaient pas tardé à suivre l'exemple des autochtones. Aussi était-on assuré de ne jamais voir de grunt ici, ni de soldat de Hurlevent, et je savais que les escrocs, contrebandiers et autres malfrats de la région étaient certains d'y trouver un refuge sûr.

C'était donc l'un des meilleurs endroits des environs pour récolter ce que nous étions venus chercher : de quoi ravitailler discrètement notre convoi et ces damnés ogres toujours affamés, et les indices que le chef souhaitait obtenir pour éclairer ce que nous avions appris la veille de ces étranges pirates azerothiens rencontrés dans la Vallée d'Ombrelune.

L'une des catins s'était retournée à notre entrée. Lorsque nos yeux se croisèrent, elle m'adressa un sourire engageant bien qu'il fit trembloter ses fanons, et remonta sa jupe jusqu'au pilon. La pauvresse avait perdu la majorité de ses plumes, laissant à vif une chair fripée d'un grisâtre maladif, et les touffes disparates restantes étaient dépenaillées. Ce n'est pas tant que ça m'aurait arrêté en temps normal, mais je doutais que le chef appréciât beaucoup que je prenne le temps de m'atteler à la chose. Aussi secouais-je la tête négativement, et la femelle dit quelques mots qui firent glousser ses compagnes. Ensuite, plus aucune ne m'accorda la moindre attention.

Le chef, lui, se dirigea directement vers le tenancier, et je lui emboîtais le pas. Ils étaient en train de négocier le coût du fourrage et des amphores de ragoût lorsqu'un troll entra dans l'auberge. L'idée m'avait effleuré que l'un des nôtres avait désobéi à l'ordre donné par le chef de rester avec les bêtes de bât, pour venir aussi se réchauffer au feu dans l'âtre. Le fait que ces créatures n'aient pas la moindre plume les rend difficiles à différencier, mais j'étais quasiment certain que celui-ci ne faisait pas partie de notre bande. Le nouveau venu alla s'attabler près de la cheminée.

Pendant ce temps, le chef et l'aubergiste étaient parvenus à un accord, et ce dernier nous tendait deux bols vides, avec un large sourire qui dévoila un râtelier de crocs gâtés. Je n'avalerais jamais l'immonde viande grise que contenait le ragout de cette gargote sans quelque chose pour le faire descendre, aussi commençai-je : "Je prendrai aussi une ch...

- Non, Laashi. Grave que non. Pas d'bière, pas d'vin ici. L'proprio nous prépare avec l'ragout, un tonn'let qu'on prendra en partant. Pour la route. Mais tu bois rien pour l'instant."

Inutile de discuter avec le chef, cela ne pouvait que l'irriter, et ce n'était jamais bon. Je l'avais bien compris, depuis que je trainais avec la bande. Aussi, résigné, je le suivis lorsqu'il alla remplir son bol à l'âtre. J'étais en train d'emplir le mien, lorsque le troll attablé non loin nous héla : "J'peux vous aider, les mecs ?"

Il me sembla que c'est seulement alors que le chef remarqua le troll. En tous cas, il le fixa longuement avec une moue particulièrement méfiante. L'autre se contenta de continuer à nous regarder sans rien ajouter. Le silence semblait bien vouer à s'éterniser, quand le chef répondit enfin : "Mouais... P't-êt... Mon pote et moi on peut s'asseoir avec toi ?

- Allez-y."

Le chef s'accroupit face à l'autre troll. Il n'y avait pas de chaise autour de cette table, aussi ai-je préféré rester debout.
De toutes manières, ils s'engagèrent dans une discussion soporifique sur les origines de l'inconnu, originaire du Nord, à ce que j'y compris - du nord d'où, allez savoir ? -, et puis ils se mirent à parler si bas qu'il m'aurait fallu me pencher pour tendre l'oreille si près du chef que je ne doute pas que je n'aurais pas manqué de me prendre un taquet... ou pire.
Ç'a duré longtemps, à tel point que, mon bol de ragout terminé, je m'étais égaré à reluquer les catins... Les poules n'étaient pas de première fraîcheur, c'était certain... Elles hébergeaient sans doute une population assez dense de parasites, c'était fort probable... Une fois leurs robes miteuses enlevées, leur duvet malpropre devait dégager un fumet vraisemblablement pas des plus agréable, il y avait des chances... Mais, c'étaient des femelles, et puis, c'est dans les vieilles marmites qu'on fait la meilleure soupe quand on n'a pas de cocotte neuve, après tout.

Mais le chef m'a tiré de mes songeries en se levant soudain. Il s'est dirigé vers une table inoccupée, à tiré de sa besace des feuillets de parchemin, une plume et de l'encre, et s'est mis à gratter le papier. Puis il a pris une chandelle et scellé le parchemin. Il revenait vers le troll lorsque celui-ci lui a demandé : "Mais, si j'connais pas l'nom du gob, comment j'vais le trouver ?"

Le chef s'est penché vers lui, et lui a dit tout bas quelque chose dont je n'ai pu saisir que le début : "Trouve les Sicaires de Cabestan, et fais-leur savoir que c'est un message du Prophète..."

Les deux trolls se sont serré la main, puis se sont séparés, et nous sommes partis chercher le ravitaillement qu'attendaient nos complices.

______________________________________________________________________________________________________________________________________
Énième wipe (Bol'kani a encore chargé une vingtaine de créatures assoiffées de sang Atal'ai) - Enième résurrection de nos héros décédés :
- Zal'kohm : Qu'les Loas du Carnage et de la Destruction te bouffent, foutue triple buse ! Quand vas-tu comprend' que, sans maîtrise, la puissance n'est rien ?
- Bol'kani : Heu... Hein ?
- Zal'roshi : Omagad ! Mais t'es vraiment un plow, Bol' ! Y t'dis de regemme, reforge et réenchant mastery !
- Zal'kohm : Heu... Hein ?

Zalk' & cie
Chef
Chef

Messages : 1862
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 40

http://cdlrn-atal-ai.wowjdr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Reroll Thanthan] - Gratzaar le soudard Drakkari

Message  Than'Than le 24.04.15 17:23

Je rajoute un résumé sur les origines de Gratzaar et son arrivée dans la Horde, histoire de cerner un peu plus le personnage.

Gratzaar, Gratzaar...
Pour commencer il me semble bon de préciser que Gratzaar est un troll. Un troll des neiges, pour tout dire. Né drakkari et voué à l'esclavage par la condition sociale de ses parents, il aurait pu avoir une histoire des plus banales et aurait surement fini sa vie en offrande pour un loa.
Mais poussée par l'instinct maternel, sa mère en décida autrement et s'enfuit quelques jours après la naissance de son fils, ce dernier dans les bras et enveloppé dans une couverture. Elle n'avait pas de destination, pas de direction. Aucun repère. Elle voyagea de Zul'Drak jusqu'à l'actuelle Désolation des dragons, avant de mourir de faim un soir. L'enfant fut retrouvé le lendemain par un taunka de Brume-Glace, après une nuit aux côtés du cadavre de sa mère. Certains diront que ce bébé est un miraculé. D'autres, plus terre à terre, diront de la raison de sa survie qu'elle est en réalité bien plus simple : les charognards et autres animaux affamés de la région ont préféré se nourrir de la mère en putréfaction que du nouveau-né peu en chair.
Voilà une entrée en Azeroth peu commode.
La suite est bien incertaine, et en raison des victimes faites par le fléau, peu de survivants du village taunka peuvent témoigner du déroulement des événements. L'histoire la plus probable reste la suivante.
Des semaines se seraient passées sans que l'on ne sache quoi faire de l'enfant. Un débat s'éternisa à son sujet. Certains voulaient le relâcher dans la nature, d'autres voulaient sa mort -ce qui en soit revenait à peu près au même résultat- et d'autres encore souhaitaient l'adopter. Le village finit par opter pour la dernière solution, malgré la virulence de l'opposition.
Il grandit entre la protection privilégiée de ses sauveurs et le racisme des autres, divisant véritablement Brume-Glace en deux camps. Une tension régnait, et au centre de ce conflit : Gratzaar. Les habitants, absorbés par les événements, ne virent pas la menace grandissante du fléau. C'est ainsi que le village se fit attaquer et envahir. Quelques rescapés dont notre "héros" fondèrent un campement un peu à l'est.
Arrivèrent alors l'Alliance et la Horde, qui après s'être intéressés à l'Outreterre, se tournaient désormais vers le Norfendre. Ils redécouvrirent donc les taunkas, peuple cousin des taurens qu'on croyait éteint. Cette communauté rejoignit Garrosh, venu à leur rencontre. Gratzaar passa outre les mailles du filet et on le crut sombrelance malgré sa grande taille et sa forte musculature plus développées que la moyenne. Il participa à de nombreuses batailles sous les drapeaux rouges face aux sbires d'Arthas sans même comprendre la cause de son combat ni les idéologies de ses nouveaux alliés. C'est ici que commença à se dessiner le profil du troll que l'on connaît à l'heure actuelle : une brute obéissant aux ordres.
Ce récit aurait pu s'arrêter là mais ironiquement c'est une blessure presque mortelle qui lui sauva la vie. Il était prévu que Gratzaar soit présent lors de la première attaque de la Citadelle de la Couronne de glace (qui sera arrêtée par la révolte réprouvée). Mais il fut rapatrié d'urgence au Bastion Chanteguerre puis à Orgrimmar après avoir été l'unique survivant de son escadron lors d'une agression du fléau alors qu'il se rendait aux portes du Roi-Liche.
Ce n'est qu'arrivé à la capitale orque que l'on se rendit compte que Gratzaar était un imposteur et qu'il n'avait rien d'un soldat de la Horde. On décida de tout de même lui attribuer des soins puisqu'il avait participé aux combats, puis de le relâcher à sa vie normale : une vie de "sombrelance" disaient-ils, sur les îles de l'écho.

______________________________________________________________________________________________________________________________________
"Appelez les chiens, qu'ils se nourrissent de vos carcasses... Ah mais Than'Than t'es dégueu, t'as encore tout bouffé !"

Than'Than
Patron des braséros
Patron des braséros

Messages : 357
Date d'inscription : 14/04/2011
Localisation : Next to Took

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Reroll Thanthan] - Gratzaar le soudard Drakkari

Message  Haïkki le 25.04.15 11:15

En voilà un apatride dans les règles de l'art! Le rouquin a du sentir que le type a pas de foyer, une proie facile à embobiner. Mais il reste une question en suspend, comment ce gars s'est retrouvé chez les Arakkoas?

Haïkki
C'ui qui s'occupe de l'oseille
C'ui qui s'occupe de l'oseille

Messages : 690
Date d'inscription : 05/04/2015
Localisation : A l'entrepôt

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Reroll Thanthan] - Gratzaar le soudard Drakkari

Message  Zalk' & cie le 25.04.15 15:17

C'est un troll qui bosse pour différentes organisations plus ou moins liées à la Horde depuis un bail... Donc pas trop difficile pour lui de passer le portail de Fer-de-Lance.

______________________________________________________________________________________________________________________________________
Énième wipe (Bol'kani a encore chargé une vingtaine de créatures assoiffées de sang Atal'ai) - Enième résurrection de nos héros décédés :
- Zal'kohm : Qu'les Loas du Carnage et de la Destruction te bouffent, foutue triple buse ! Quand vas-tu comprend' que, sans maîtrise, la puissance n'est rien ?
- Bol'kani : Heu... Hein ?
- Zal'roshi : Omagad ! Mais t'es vraiment un plow, Bol' ! Y t'dis de regemme, reforge et réenchant mastery !
- Zal'kohm : Heu... Hein ?

Zalk' & cie
Chef
Chef

Messages : 1862
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 40

http://cdlrn-atal-ai.wowjdr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Reroll Thanthan] - Gratzaar le soudard Drakkari

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum