[Reroll Suldr'in] - Makko le silencieux (sauf quand ril'ekk lui prend la tête)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Reroll Suldr'in] - Makko le silencieux (sauf quand ril'ekk lui prend la tête)

Message  Suldr'in le 05.08.14 2:03

Bon, à la demande générale du chef je poste ici l’histoire de Makko (et surtout parce que je veux les droits de banque).
 
Makko est le fils d’un obscur prêtre d’Hakkar. Sa mère est morte dans des circonstances mystérieuses alors qu’il était très jeune. Son père ne perdit pas de temps et se remaria très vite avec une jeune trollesse. Le jeune Makko aurait sans doute eu aussi une mort prématurée si  sa grand-mère maternelle, une vieille maléficieuse accompagnée d’un loa  du nom de ril’ekk (qui avait du être son mari dans une autre vie) ne l’avait pris sous son aile. C’est qu’on s’en méfiait de la vieille timbrée chez les Atal’aï. Elle était puissante et mauvaise comme la teigne. Le père de Makko compris donc qu’il avait tout intérêt à ce qu’il n’arrive rien au petit-fils chéri.
Makko grandit donc dans la maison familiale et suivit l’enseignement des maléficieurs avec sa grand-mère. Il était plutôt bon élève mais n’avait pas d’ami et était taciturne. Son père le méprisait ouvertement et sa jeune belle mère se moquait sans cesse de lui. Il étudia également les plantes et leurs effets qu’il testait souvent sur des Atal’aï naïfs.
Une succession d’évènements changea à tout jamais la vie de Makko et son destin. Tout d’abord et contre toute attente, la femme de son père tomba enceinte. Au vu des agissements de sa belle-mère quand son père était pris par les devoirs de sa charge, Makko doutait fortement que ce futur enfant ait un quelconque lien de parenté avec lui. Ensuite, sa grand-mère mourut de sa belle mort peu après l’annonce de la venue au monde du futur héritier. Sur son lit de mort, elle lia son loa, Ril’ekk à Makko. Mais quelque chose alla de travers et Makko se retrouva lié à un loa amnésique et sénile qui ne se souvenait de rien la moitié du temps. Makko était devenu encombrant pour sa famille. Son père se plaignait que les autres prêtres se moquaient de lui et que si ça carrière ne progressait pas c’était à cause de ce « troll dégénéré qui lui servait de fils ». Bref, climat de haine, toussa, une vraie tragédie grecque !
 
Un jour, par hasard, il avisa un petit groupe de jeune Atal’aï qui écoutait « religieusement » un petit troll roux agité. Il s’approcha et s’assit discrètement au milieu des autres. Le petit roux, il apprit qu’il s’appelait Zalkohm, prêchait la révolte. Fallait renverser les vieux croulants et surtout ce vieux fou de prophète et prendre leur place. Makko était intéressé surtout si pendant le coup d’état, son père et sa trollesse trouvaient la mort. Il vit là une opportunité sans précédent de changer de vie.
Bon, on connait la suite hein. Le coup d’état foireux, la fuite etc…. Makko suivit ses camarades. De toute façon, les cadavres avaient du être découverts et il ne donnait pas cher de sa peau s’il rentrait au temple.
Depuis, il poursuit ses expériences discrètement au sein des Mercenaires Atal’aï.  Ce ne sont pas les sujets d’expérimentation qui manquent! Il ne discute jamais les ordres du chef. D’ailleurs, il ne discute jamais tout court. On l’entend quelque fois marmonner ses invocations et pouf un loa apparaît ou alors, un ennemi se tord de douleur victime d’une de ses malédictions.

______________________________________________________________________________________________________________________________________
"Qui c'est qu'tu traites de Sombrelance, mec?"




Suldr'in
Patron du pillage de donj's
Patron du pillage de donj's

Messages : 513
Date d'inscription : 04/02/2012
Localisation : Pas trop loin du chef, on sait jamais....

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum