Présentation des Sicaires de Cabestan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation des Sicaires de Cabestan

Message  Rumeurs de Cabestan le 08.09.13 22:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les Sicaires de Cabestan est une guilde du royaume francophone "Culte de la Rive noire", lequel est un royaume JcJ-JdR de World of Warcraft.

Chaque membre des Sicaires de Cabestan est donc astreint, comme tous les joueurs évoluant sur ce type de royaume (que ce soit respecté ou pas par les autres demeure une autre question) au respect de la Charte pour les royaumes Jeu de Rôle.

Chacun de nos membres se doit de respecter les clauses de cette charte, incluant le respect des conditions d'utilisation des canaux de discussion ou le respect des règles régissant les noms de personnage.

Cette guilde se définit par les aspects suivants :

==> Une guilde pour laquelle le "jouer ensemble" n'est pas un vain mot.

Les Sicaires de Cabestan ont été créés par un groupe de joueurs membres d'une guilde - Les Mercenaires Atal'ai - dont les conditions de recrutement (limitant la race, les classes et spécialités autorisées) étaient relativement restrictives, et pouvaient frustrer le joueur désireux de passer du temps sur son paladin elfe de sang, son moine réprouvé ou son druide tauren.

Aussi, pour que chacun conserve la possibilité de jouer l'ensemble de ces personnages préférés au sein de notre communauté de joueurs, c'est-à-dire, d'une certaine manière, tout en "restant" au sein de la guilde, fut créée une guilde sœur dont l'objet était à l'origine d'abriter ces rerolls.

Cependant, l'absence de certaines classes et spécialisations au sein des Mercenaires Atal'ai constituant un frein à certains de nos objectifs JcE ou JcJ, et la guilde sœur ne pouvaient se cantonner au rôle d'abri de personnages secondaires - donc moins joués que nos personnages principaux. Elle ne pouvait remplir pleinement un rôle de guilde soeur, complémentaire des Mercenaires Atal'ai, qu'en devenant guilde à part entière, destinée à se développer et accueillir des joueurs partageant notre état d'esprit et désireux de jouer avec nous.

Et c'est ainsi que naquirent les Sicaires de Cabestan, guilde sœur des Mercenaires Atal'ai tant par son BG (les fondateurs de ce regroupement de crapules à mi-chemin entre la compagnie mercenaire et l'organisation mafieuse, ont lié à un moment ou un autre leur destinée aux Atal'ai, et les Sicaires sont si bien implantés comme la pègre de Cabestan parce que les Atal'ai y ont œuvré par le passé) que par son fonctionnement en jeu (ou même sur le forum Very Happy).

Si cette petite introduction vous a permis de cerner un peu mieux l'esprit dans lequel furent fondé les Sicaires de Cabestan, sans doute comprenez-vous que notre but est bien de prendre du plaisir ensemble, et, pour nous, une guilde n'est ni le moyen d'avoir à disposition une banque de guilde complétant nos emplacements de banque perso et/ou nos mules, ni le moyen de bénéficier des avantages GP conférés par un niveau de guilde élevé, ni le moyen d'intégrer le roster incluant les plus "fat DPS" ou le tank le plus incassable du serveur.

Non. Pour nous, l'essence de la guilde comme de sa sœur Atal'ai est l'entraide et le jeu en groupe. Aussi, dès lors qu'il est établi que, sur WoW, le jeu en groupe est centré essentiellement autour du niveau maximum et de la mise à jour en cours, et que le fait d'atteindre ce niveau et explorer avec nous les contenus d'actualité demeure pour tout membre l'objectif, il n'en reste pas moins vrai que même des personnages (ou des joueurs) débutants trouvent tout à fait leur place au sein des Sicaires, que ce soit pour être accompagnés dans la progression en niveaux de leur personnage, pour être aidés dans le développement de leurs métiers, pour éliminer tel monstre qui lui pose problème, pour se débarrasser d'ennemis qui le "camperaient", ou pour tout autre aspect pouvant nécessiter assistance.

Jouer ensemble implique aussi une mutualisation des talents, que ce soit IG (les complémentarités de classes, de métiers : nous considérons par exemple le principe de la vente de composantes, d'équipements ou de services à l'intérieur d'une guilde comme une aberration), ou pour des questions plus techniques - conseils sur une classe donnée, explications utiles sur une stratégie, etc... -, voire sur l'utilisation de supports annexes - nous devons, par exemple, le serveur mumble que nous utilisons à Jinzu (des Mercenaires Atal'ai), alors que notre magnifique forum est l'œuvre de Zul'käan (des Mercenaires Atal'ai), vieux membre qui, bien qu'il n'ait plus mis les pieds en jeu depuis le début de l'extension continue de surveiller ce qui se passe au sein de notre communauté de près.

Enfin, jouer ensemble implique que la guilde ne soit pas composée de "personnages fantômes", dénomination par laquelle nous entendons les énièmes rerolls d'un joueur occasionnel connectés une fois tous les 36 du mois. Afin de maintenir une activité satisfaisante de l'association des deux guildes pour tout un chacun, nécessaire à une vie active de la communauté, nous entendons que les Sicaires joués par nos membres soient leurs "mains" (personnages les plus activement joués), ou à tout le moins, des personnages joués régulièrement.

Aussi, nous entendons que les joueurs postulant à rejoindre les Sicaires de Cabestan soient en mesure de se connecter au moins 2 à 3 soirs hebdomadaires, pendant les horaires de connexion privilégiés des membres, c'est-à-dire de 21h à 24h.

C'est pourquoi notre recrutement est limité aux joueurs majeurs, nos créneaux de jeu et l'engagement horaire régulier demandé sur certains de nos projets JcE et JcJ ne correspondant pas aux contraintes de la vie de mineur.

Bien entendu, le temps de jeu passé au sein des Mercenaires Atal'ai est considéré comme du temps de jeu passé au sein des Sicaires de Cabestan - et vice-versa -, et les personnages de chacune des deux guildes sont invités à toutes les sorties en groupe, d'autant que l'acceptation de personnages de toutes classes et spécialisations a aussi pour objet de combler cette absence au sein des Mercenaires Atal'ai, et que cette complémentarité est nécessaire pour que soient menés à bien certains de nos objectifs JcE ou JcJ.

Afin que ce système des deux guildes qui n'en sont presque qu'une fonctionne bien, existe un canal de discussion privé destiné à remplacer au sein des deux guildes les canaux de discussion de guilde.

Nous entendons multiplier les sorties en groupe, qui prendront des formes variées :

==> Les sorties de l'association, qui, sur un serveur JdR-JcJ comme le Culte de la Rive Noire, ont des chances non négligeables d'être émaillées de ces affrontements JcJ en extérieur que les joueurs appellent généralement du "pvp sauvage". Mais il ne s'agit pas d'une règle établie : nos sorties étant bien souvent décidées spontanément, elles n'incluent pas forcément de rendez-vous pris avec l'autre faction, et nous ne recherchons pas alors systématiquement le pvp sauvage.
De même, il n'est pas invraisemblable qu'une part de ces sorties soit teintée de plus ou moins de RP (si les Sicaires y participants sont intéressés par cet aspect du jeu), et elles pourraient alors faire évoluer l'histoire du Consortium de Cabestan. Mais, là encore, il ne s'agit pas d'une règle établie. Tout dépend des attentes de chacun.

==> Les instances JcE : Outre les vieilles instances que nous entendons (re)visiter entre membres de notre communauté de joueurs, les Sicaires ont pour objectif de réunir un effectif nous permettant de nettoyer au sein de l'association des deux guildes sœurs le(s) raid(s) (10 joueurs) de la mise-à-jour en cours, avec deux soirées de raid hebdomadaires.

==> Les instances JcJ : Outre les champs de bataille non cotés et les arènes, les Sicaires ont pour objectif de réunir un effectif nous permettant de mener au sein de l'association des deux guildes sœurs des champs de bataille côtés, pour le moment à basse côte, au cours d'une soirée hebdomadaire.

Nous tenons à insister sur le fait que, au cours de ces sorties, "jouer" signifiant qu'on y prenne mutuellement du plaisir, et donc que l'ambiance demeure sereine, nous entendons que chacun soit suffisamment mature pour garder à l'esprit que WoW n'est qu'un jeu, et que sa vie ne se joue pas sur un wipe. Nous entendons donc que chacun de nos membres soit suffisamment mature pour que ses partenaires ne risquent pas, à la moindre erreur, de subir ses foudres.

D'un autre côté, le fait de le faire "ensemble" implique que chacun ait assez de respect pour ses partenaires pour essayer de tenir son rôle au mieux, et, donc, que chacun se renseigne un minimum et/ou écoute les éventuels conseils de ses partenaires sur les stratégies à suivre dans un contexte donné, sur les particularités de sa classe, etc... C'est un effort que chacun se doit de faire, nécessaire à l'exploration de l'ensemble des contenus proposés par Blizzard. Nous ne sommes de toutes manières pas suffisamment doués pour permettre le "PL" d'un membre dans le raid du pallier en cours ou dans les instances JcJ. Le fait d'avoir assez de respect pour ses partenaires pour tenter de tenir son rôle au mieux implique aussi une fiabilité certaine, et qu'un membre s'étant engagé à mener un de nos projets JcE et JcJ ne décide pas, les soirs concernés, qu'il a mieux à faire de son temps.

Les Sicaires de Cabestan se doivent d'adopter aussi cette attitude de respect de leurs partenaires dans leurs interactions avec les joueurs extérieurs à l'association des deux guildes sœurs. Ils jouent au sein de notre communauté, mais aussi avec leur environnement, les joueurs évoluant autour d'eux. Aussi il est exclu que l'un des Sicaires se montre irrespectueux, insultant, lorsqu'il est avec des gens extérieurs à notre communauté (ceci, hors éventuelles interactions strictement limitées au JdR et bien comprises comme telles par les deux parties). Cette notion de respect des joueurs extérieurs inclut les joueurs de notre faction, mais aussi ceux de la faction adverse. Nous entendons prendre du plaisir en jouant à WoW, mais n'avons aucune envie de gâcher celui des autres.


==> Une guilde respectueuse des particularités des royaumes JdR de Blizzard, et disposant donc d'une identité se fondant dans l'histoire du Culte de la Rive Noire.

WoW est un MMO, mais aussi un RpG, Roleplaying Game. C'est-à-dire qu'il consiste à faire vivre des aventures à un personnage, pas seulement à gérer des caps ou des caracs optis sur la fiche d'un avatar. Donc, pour nombre d'entre nous, le jeu consiste aussi à s'immerger dans la peau de personnages disposant d'une histoire, même minimale, d'un caractère et de buts propres.

Mais un MMORpG ne vaudra jamais un JdR sur table, dans le domaine, et WoW reste un jeu, dans lequel nous voulons prendre du plaisir. Nous ne sommes donc pas favorables à un JdR intégriste qui prendrait le pas sur les outils comme les instances PvE ou champs de bataille qui sont tout sauf RP, mais constituent les principaux attraits proposés par WoW, ou même qui nous obligerait à nous adresser tout le temps passé IG aux autres joueurs - y compris ceux pour lesquels JdR est l'abréviation désignant la seule instance qu'ils ne connaissent pas - comme le ferait normalement notre personnage.

Aussi, les Sicaires de Cabestan ne sont-ils pas du tout une guilde RP (Roleplay). Nous considérons que des niveaux très différents d'affinité avec le JdR peuvent coexister au sein de la guilde, et, le but étant que chacun prenne du plaisir, il n'est pas question d'imposer aux membres de pratiquer le RP.

Nous nous fixons donc comme seules contraintes, pour ne pas nuire à l'immersion des rôlistes qui, au sein de l'association des deux guildes ou à l'extérieur, font vivre le JdR sur le Culte de la Rive noire, les contraintes suivantes :
- Le simple respect de la Charte pour les royaumes Jeu de Rôle.
- Si ce n'est le fait de prendre connaissance du BG (background) de la guilde, au moins celui d'admettre que son personnage, est, comme tous les membres de son organisation, un des aventuriers que n'étouffent ni les bons sentiments ni la morale, employé par cette bande de crapules à mi-chemin entre la compagnie mercenaire et l'organisation mafieuse, solidement implantée comme la pègre régnant à Cabestan.

Les joueurs désireux de profiter du BG fourni par les Sicaires pour s'initier en douceur au RP le pourront tout à fait, que ce soit sous la forme d'un "RP passif" (en interagissant ponctuellement avec des rôlistes, en s'efforçant de ne pas nuire à leur immersion), ou sous celle d'un "RP actif" (en restant disponible pour les joueurs lançant des "RP sauvages" - c'est-à-dire qui engagent IG des tentatives d'interaction JdR-, en participant aux évènements JdR organisés ponctuellement sur le Culte de la Rive noire, voire en participant à l'élaboration et l'organisation de tels évènements).

Bien entendu, s'essayer au RP, quelque soit le niveau auquel on s'y essaie, implique d'avoir un minimum défini ce qu'est notre personnage, comment il perçoit le monde et réagit, mais cela ne requiert ni une expérience du JdR, ni des efforts contraignants. Au contraire, cela ne peut qu'apporter le plaisir de découvrir ou renouer avec d'autres aspects du jeu que le farming de quêtes journalières, donjons, raids et autres champs de bataille, et ce développement du personnage peut se faire peu à peu, l'étoffant, et rendant à chacun son personnage plus attachant - tant par ses qualités que par ses défauts.


==> Une guilde au JdR délirant d'antihéros.

Nous nous sommes beaucoup plus attachés aux aspects délirants de l'univers de WoW qu'au contenu plus "sérieux", celui impliquant des héros sans peur et sans reproche capables de venir à bout du Roi-Liche, ou des êtres malveillants mais charismatiques (limite eux-aussi sans peur, avec peut-être seulement un peu plus de reproches).

Aussi attendons-nous des Sicaires désirant pratiquer plus activement le JdR, qu'ils restent plutôt dans la veine délirante, pleine d'auto-dérision, qui est aussi celle des Mercenaires Atal'ai. Car, si les Sicaires de Cabestans sont des "bad ass", des êtres cupides et ambitieux mus essentiellement par une quête amorale du profit, et prêts aux pires malfaisances pour arriver à leurs fins, ils sont surtout bien moins doués qu'ils ne le croient dans l'art des intrigues et complots auxquels ils s'essaient, ou alors ils sont des petites frappes juste bons à racketter de petits commerçants sans défense, etc... Ce qui est certain est qu'ils ne peuvent en aucun cas être des demi-dieux, de ténébreux héros grands, beaux et forts.

Ce type de personnage n'a pas la côte chez nous ; nous ne sommes pas attirés par ce type de vie par procuration.

==> Le caractère délirant des Sicaires de Cabestan est illustré par les évènements qui ont marqué leur création et leur histoire - leur conférant une réelle identité RP conforme à la la Charte pour les royaumes JdR de Blizzard -, et dont un récit relativement détaillé (encore non achevé, malheureusement) est consultable [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

A l'attention des lecteurs n'ayant pas l'envie de se lancer dans un récit trop détaillé, l'histoire des Sicaires de Cabestan peut être résumée ainsi :
>
>
>
> > > A venir... < < <
<
<
<

==> Une guilde évolutive en fonction des attentes de chacun.

Si aujourd'hui nous priorisons certaines activités, c'est du fait des attentes des membres. De même, le choix qui guide à présent les Sicaires, celui d'une exploration des contenus JcE et JcJ d'actualité au cours de la mise à jour en cours est un choix actuel, lié aux désirs exprimés par les membres. Il n'est pas exclu que, si ces désirs évoluaient, les Sicaires se concentrent plus sur l'un ou l'autre aspect.

Qui sait ? Il n'est pas impossible que, si ces attentes et désirs évoluaient, elle pourrait s'orienter plus vers l'exploration d'Outreterre ou du Norfendre, voire vers le JdR...

En somme, notre désir est que cette guilde évolue en fonction des désirs et envies de ses membres.

______________________________________________________________________________________________________________________________________
"On considère un récit écrit comme intrinsèquement plus vrai que les rumeurs portées par les hommes. Mais pour quelle raison des documents physiques seraient-ils plus crédibles que la parole d'un témoin oculaire ?"
Citation attribuée par la rumeur tantôt à Jac'binvil, grand annaliste Atal'ai, tantôt à Wiley l'aubergiste, grand pourvoyeur des ragots de Cabestan.

Rumeurs de Cabestan

Messages : 53
Date d'inscription : 14/04/2011
Localisation : Cabestan, bien sûr !

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum