Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Oruk'khaye le 19.12.11 19:56

Yzen’gaär, l’increvable

Ramper, ramper, encore ramper comme un serpent, comme LE serpent qu’il était jadis. Ramper, stopper au moindre son, à la moindre vibration du sol pour éviter d’être découvert par un fauve ou un soldat en armure brillante. Ramper, ramper jusqu’à la prochaine mare de boue infâme dans laquelle il pourra épancher sa soif et découvrir un petit coléoptère à croquer…
Plusieurs fois déjà ces derniers jours il s’était vu mourir, rappelé par les loas ou Hakkar l’écorcheur mais non, le soleil finissait toujours par le tirer de ses songes funèbres. Alors Yzengaär rampait, parvenant à peine à se hisser sur les genoux, dans les hautes herbes des Tarides pour se repérer et éviter le danger. On ne sait par quel infâme miracle il est parvenu à se traîner ainsi jusqu’au Lacis, au bord de la grand faille. Sans doute l’étonnante constitution de ce troll chétif mais ultra-résistant. A moins que ce ne soit dû aux innombrables ordures qu’il a du ensevelir jadis pour survivre en tant que « parasite » dans l’ignoble société Atal’ai…Allez savoir…

Mais quand Yzengaär a enfin pu se poser dans cette étonnante verdure, il a repris des forces, « l’increvable » a retrouvé sa formidable résistance. Absorbant tout liquide consommable, rognant des racines, des carapaces d’insectes, ou grignotant des écorces, il se rétablissait lentement des blessures reçues au Séjour de l’Honneur. Il se retapait doucement de ces longues journées à ramper comme un cafard. Ah ça, on pourrait en parler longtemps du Séjour de l’Honneur… mais il préférait laisser son esprit divaguer dans le passé….il se souvenait….[b][u]

Oruk'khaye
Atal'ai

Messages : 154
Date d'inscription : 27/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Oruk'khaye le 19.12.11 19:57

Il se souvenait des odeurs, des bruits et des sensations de son Marais des Chagrins natal. Mais du plus loin que remontait sa mémoire hésitante, il n’avait aucun BON souvenir. Tout n’était que brimades, injures, souffrances et privations. Il avait fallu survivre, apprendre à se contenter de peu pour rester vivant. Yzengaär ne se rappelait plus ni de ses géniteurs ni de ceux qui l’avaient maltraités. Des images confuses emplissaient parfois son cerveau mais pas de visages, pas de noms….rien….uniquement des sensations et des sons.
Il avait appris à tout ingurgiter du moment que son instinct ne disait pas non et que ses mâchoires pouvaient briser la matière. C’est ainsi, entre mendicité, petits larcins et découverte de détritus qu’il avait grandi et évolué. Jamais aucun troll n’avait fait le moindre geste pacifique envers lui, il était « l’intouchable » des environs du temple d’Hakkar. Le pestiféré, le maudit, le puant….

Heureusement, un jour il avait croisé la route de jeunes trolls particulièrement vicieux dirigés par un gamin qui se prétendait « l’élu », « le prophète ». Il était drôle ce petit rouquin avec ses tresses à s’agiter dans tous les sens. Yzengaär l’avait vu grandir, lui et ses « mecs potes ». Il avait beau s’en méfier il le trouvait distrayant. Ce « nouveau prophète » et la bande de secoués qui lui servait de cour s’était mis en tête de renverser le pouvoir !! Rien que ça !! Yzengaär ne s’intéressait pas à ces choses là mais peut-être qu’un changement lui permettrait de survivre plus facilement ? Dans le chaos qui suit une bataille, il trouverait sans doute quelques mets comestibles. Alors il avait suivi cette bande de dégénérés le jour de leur attaque contre le temple…enfin « attaque » est un bien grand mot… « escarmouche » ? « giflette » ? Oui « giflette » est le plus adapté. Il les avait vu fuir comme des lapins de 6 semaines devant le renard…et il avait ensuite vu les Gardes de Jammal’an se jeter sur lui, le prenant pour un des conspirateurs.
La suite n’est que torture, douleur et infamie, et la mémoire du troll en a effacé le détail mais pas la douleur qu’il contient.

Oruk'khaye
Atal'ai

Messages : 154
Date d'inscription : 27/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Oruk'khaye le 19.12.11 19:58

Mais « l’increvable » ne voulait pas mourir, ne pouvait pas mourir, alors, estropié et maudit, il a été banni du Marais définitivement. (en fait on l’a jeté aux crocos mais ils n’en n’ont pas voulu…)
Yzengaär s’était ensuite mis en route, adaptant son régime alimentaire à ce qu’il découvrait sur le chemin. Il s’aidait maintenant d’un bâton pour marcher et souffrait de rhumatismes. Il avait fini par retrouver la piste des conspirateurs. Ils avaient embarqué pour un autre continent.. « un quoi ??? ainsi il existe des zailleurs ?? ». Qu’à cela ne tienne, Yzengaär avait embarqué comme « chasseur de rat » sur un navire transportant du grain.. Il ne se contentait d’ailleurs pas de les tuer les rats puisqu’il les bouffait au passage..
Bref, après quelques péripéties, il était parvenu à retrouver ces « marioles » dans les Tarides, sur ce fameux autre continent, au Séjour de l’Honneur (encore un mot inconnu pour lui). Et là, là, enfin se disait-il, il deviendrait…enfin il ne serait plus le rejeté….
Et pourtant….il le resta, « l’inutile », le vieux, le parasite…Inutile c’est vrai car il savait rien faire en matière de combat. Il ne savait rien faire en matière de magie. Il ne savait rien faire dans aucun « métier » connu…RIEN de RIEN. Alors il les regardait vivre, manger, se battre, tuer et il se jetait sur les restes pour s’alimenter, comme il l’avait toujours fait.
Et puis vînt le jour de sa seconde mort. Quand ce que les autres appelaient « l’alliance » attaqua son refuge, les trolls prirent une nouvelle correction et les soldats en armure brillante tuèrent Yzengaär.. Enfin, il crurent TUER « l’increvable ». Mais « l’increvable » ne meurt pas, il s’arrête seulement de fonctionner quelques instants puis il repart…jusqu’à cet endroit presque idéal où il avait fini par échouer.
Au fil des jours, les plantes et les racines qu’il ingurgitait ont fini par avoir de drôles d’effets sur le vieux troll. Il « se projetait », il « volait », il laissait aller son esprit dans des rêves étranges… Il « sentait » son âme se lier à la terre quand il était allongé, au vent quand il se redressait, à l’eau lorsqu’il buvait…Des sensations nouvelles qui ne le perturbaient pas pour autant, il avait l’impression de les vivre naturellement, comme si ces visions faisaient partie de lui depuis longtemps mais qu’il n’en avait jamais vraiment eu conscience
.

Oruk'khaye
Atal'ai

Messages : 154
Date d'inscription : 27/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Oruk'khaye le 19.12.11 19:59

« BAOUM !!BAOUM !! ». Brutalement, Yzengaär sort de ses songes, aspiré par des bruits de combats proches. Le temps d’émerger (et oui c’est de plus en plus difficile avec l’âge ), de se relever (ce qui est encore beaucoup plus long), et le troll aperçoit l’origine de ces bruits. Un régiment de soldats brillants affronte une petite troupe de….ah zut sa mémoire défaille encore….ces sortes de monstres à cornes, les taur…quelque chose…Il en a croisé quelques tribus nomades au Séjour…
La lutte est intense mais les énormes taur…trucs sont puissants et chevauchent d’immenses créatures musculeuses… Attiré par de la nourriture facile, Yzengaär rampe à nouveau vers la bataille. Mais le combat s’intensifie et la victoire semble hésiter. Cependant, après plusieurs longues minutes, les taurens (oui oui !! voila c’est ça) finissent par plier sous le nombre des « brillants » et font demi-tour, faisant trotter leurs montures vers….vers…YZENGAAR !!!!! Le troll, tapis dans les herbes, se rend compte de la situation mais trop tard ! Les énormes bêtes sont sur lui quand il commence à se mouvoir. Il n’a pas vraiment peur, car il sait qu’il ne peut pas « mourir » mais la souffrance engendrée par une éventuelle blessure l’inquiète. Il trébuche, se retourne, juste à temps pour apercevoir un pied gigantesque se rapprocher de son visage…
« Hoo !! Vieille créature !! Hoo !! Que crois tu faire sous les pattes de mon kodo ? ». La question émane du Tauren à la peau claire qui fixe un Yzengaär subjugué par la rapidité avec laquelle le cavalier a réussi à l’attraper pour le hisser sur la selle, juste derrière lui.. Il garde le silence.
-- « As-tu perdu le langage ? Tu es venu à moi et je le savais, vieux Troll, seul le moment de ton arrivée m’était inconnu…Je suis Orthank, Marche-soleil de la tribu des XXXXX
-- « Yzen… » balbutie le troll, toujours impressionné par la puissance que dégage le guerrier assis devant lui.
--« ..gaär, je sais oui. Je connais ton parcours aussi vieillard. Ton parcours et une partie de ton destin. »

Les kodos courèrent encore ainsi pendant un moment avant que les taurens ne les fassent ralentir. Le troll avait l’occasion de « s’évader » maintenant. Sauter de l’animal et courir.. « courir ? Tu deviens fou Yzen’, fou, regarde autour de toi : la plaine à perte de vue ils te rattraperont avant que tu ai fait 10 pas. Et en plus, courir pour toi serait comme piétiner pour eux tant tu es devenu lent et maladroit »
Perdu dans ses réflexions, le troll maudit n’avait pas encore réagi aux propos d’Orthank. Le Tauren savait son nom, il avait dit connaître son parcours.. Etrange certes, mais Yzen’ savait que des êtres entraînés, dotés de certaines capacités pouvaient lire dans les songes…Peut-être que ce « Marche-soleil » en faisait partie. Le rythme de la marche du kodo s’était ralenti et berçait doucement l’Atal’ai, au point qu’il finit par sombrer dans le sommeil.

Oruk'khaye
Atal'ai

Messages : 154
Date d'inscription : 27/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Oruk'khaye le 19.12.11 20:00

Quand il reprit conscience, il se trouvait dans une sorte de grande maison de toile au sommet pointu et couverte de dessins de scènes de chasse. Deux Taurens blancs le regardaient, le plus jeune était Orthank, l’autre, beaucoup plus âgé ne disait rien et marmonnait des incantations. Ses yeux étaient morts car Yzengaär n’y voyait qu’un reflet blanc. Puis il prît la parole, toujours regardant le vide :  « Mon petit-fils t’a ramené ici car tu as encore quelque chose à faire sur ce monde, habitant des Marais. Je t’ai vu dans une de mes transes. Je t’ai vu aider et guérir des vivants et je t’ai vu aussi affliger et achever des blessés..
J’ai également une dernière mission à accomplir avant de rejoindre la Terre-Mère : te montrer la voie, Yzengaär l’increvable, la voie du chaman…. »


[HRP] Voici le début de la « présentation », de l’histoire du reroll que j’aimerais développer au sein de notre guilde. Pourquoi ? Parce que… pourquoi pas après tout.. La pénurie de soigneurs m’a fait opter pour cette honorable profession et la polyvalence du chaman a fini de me convaincre. Mais s’il est exclu d’abandonner votre démo Pierre Richard préféré soyez rassurés, je ne compte le « sortir » de son repaire qu’à l’occasion d’event / raid etc…
Sinon question caractère, Yzen’gaär est méfiant, paranoïaque, susceptible et bi-polaire. Entendez par là que la majeure partie du temps, il sera aimable, sociable et que l’énorme influence de son initiation chamanique par les Taurens en aura fait un type cool. MAIS, il reste Atal’ai et donc, à certains moments, il se montrera cruel, et très très vilain… De plus, son sens de la survie l’empêchant de se reposer comme tout le monde, il lui arrive de tomber de sommeil, narcoleptique quoi…Super pratique en raid non ?
Enfin, ne le croyez pas courageux en le voyant se jeter dans le vide ou foncer tête baissée sans arme contre un boss ++++, non, ce n’est pas du courage. C’est juste qu’il n’a aucune conscience de la mort, il ne meurt PAS ! Il est Yzen’gaär, « l’increvable », point barre !

Oruk'khaye
Atal'ai

Messages : 154
Date d'inscription : 27/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Oruk'khaye le 19.12.11 20:07

Je m'aperçois au passage que j'ai zappé le nom de la tribu du Tauren Marche Soleil: "les Longues-foulées"...
1000 excuses aux courageux qui auront lu toute la présentation!! Very Happy

Oruk'khaye
Atal'ai

Messages : 154
Date d'inscription : 27/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Zul'furhaye le 19.12.11 20:52

Pas besoins d'excuses. C'était même trop court à mon gout.
Je trouve que c'est une présentation top!
Je sais pas si faut mettre des +1 aux rerolls, mais là j'aurais tendance à lui coller +5 d'un coup.

Simplement pourquoi est-il le rebus de la tribu à la base, il pu? une tare physique? ou je ne sais quoi. Simple curiosité.

Big Jayjay Oruk'.

Zul'furhaye
Marche-mort pas fini

Messages : 236
Date d'inscription : 28/07/2011
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Zul'käan le 20.12.11 10:19

J'ai adoré Orruk' !!!
Donc je mets +45 en tant que bras droit ou gauche (cassé) du patron (comment ça je suis un naze comme les autres ???)
Si tu cherches un autre shaman pour monter les niveaux rapido Volkäan (mon reroll Lv 20) est ton ami Smile

Zul'käan
Mange-Cailloux

Messages : 641
Date d'inscription : 18/04/2011
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Nèfle le 20.12.11 13:25

C'est clair que c'est un beau bg comme on aime ! On a hâte d'avoir la suite du feuilleton.

Comme Zulf, j'aimerais bien savoir pourquoi ce vioque est un paria. Qu'est-ce qu'il a bien pu faire pour mériter ça ? Sans doute rien. Ca doit encore être un délit de sale yeule ou des préjugés débiles comme on sait si bien en faire preuve Wink

Ce que j'aime beaucoup, c'est que même loin du Marais, le vieux croûton reste un pestiféré. Si je lis bien, il ne fait pas vraiment partie de la bande, il nous suit de loin et il vient prendre les restes. Certes après avec ses potes à cornes ça a l'air de s'améliorer. On sent que le gars va enfin trouver une raison de vivre... Comme il est increvable, c'est tout le mal que je lui souhaite !

Nèfle
Vieux de la Vieille disparu

Messages : 84
Date d'inscription : 29/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Zalk' & cie le 20.12.11 16:10

En fait, je l'ai peut être pas dit explicitement, mais je pensais que les avoir postés dans la partie correspondante rendait assez évident que les anciens, pour leurs rerolls, n'ont pas besoin de poster dans la partie "patte blanche", et n'ont donc, par conséquent, pas besoin d'obtenir des +1.

Pourquoi ? Parce qu'on ferait un traitement de faveur ? Non, bien sûr. Mais parce qu'ils connaissent suffisamment bien l'esprit de la guilde pour nous pondre des BG cohérents et de qualité. Oruk' en a encore fait la preuve avec sa maestria habituelle. Y a que quand on n'est pas sûr de soi, ou qu'on tente une truc vraiment space, du genre moine Atal'ai, qu'il me semble nécessaire d'obtenir l'accord du gang.

Juste deux petites remarques :
@Oruk'khaye a écrit:Un régiment de soldats brillants affronte une petite troupe de….ah zut sa mémoire défaille encore….ces sortes de monstres à cornes, les taur…quelque chose…Il en a croisé quelques tribus nomades au Séjour…
Ca a sans doute échappé à la grande majorité des joueurs, tant étaient rares, avant le Cataclysme, ceux à s'être intéressés à ce pauvre coin perdu des Tarides, mais pas besoin de croiser des tribus nomades pour connaître les Taurens. Une bonne partie de la garnison qui y avait été laissée par la Horde était composée de Taurens.

Je n'ai été à aucun moment sous-entendre que nous étions les seuls à assurer la garnison, juste que nous en avions obtenus le commmandement, et que nous avions réussi à nous débarrasser de ceux qui se révélaient incorruptibles.

@Oruk'khaye a écrit:-- « As-tu perdu le langage ? Tu es venu à moi et je le savais, vieux Troll, seul le moment de ton arrivée m’était inconnu…Je suis Orthank, Marche-soleil de la tribu des XXXXX
J'ai eu vraiment peur, quand j'ai lu ce passage... Les Marche-Soleils sont en fait les paladins Taurens, pas leurs chamans, et ils sont bien plus proches de leurs druides (en gros, ce sont des druides consacrés au Soleil). J'ai cru que tu voulais nous faire un paladin troll. Suffirait que le mec soit chaman, plutôt que Marche-Soleil.


Sinon...
@Nèfle a écrit:Comme Zulf, j'aimerais bien savoir pourquoi ce vioque est un paria. Qu'est-ce qu'il a bien pu faire pour mériter ça ? Sans doute rien. Ca doit encore être un délit de sale yeule ou des préjugés débiles comme on sait si bien en faire preuve Wink
A mon sens, le délit de sale gueule ou le fait d'avoir simplement, un jour comme ça, par inadvertance, marché sur le mauvais pied suffisent largement, chez nous, et il n'y a pas besoin de le "mériter" pour devenir paria chez les Atal'ai. Le BG de Zul'atai laisse un peu entendre cette idée. Donc, perso, je trouve très bien que le mystère demeure, et que, même si nous, ça pourrait nous intéresser, nos personnages s'en tamponnent l'oreille avec une babouche.

On n'est quand même pas des bisounours, merde !

______________________________________________________________________________________________________________________________________
Énième wipe (Bol'kani a encore chargé une vingtaine de créatures assoiffées de sang Atal'ai) - Enième résurrection de nos héros décédés :
- Zal'kohm : Qu'les Loas du Carnage et de la Destruction te bouffent, foutue triple buse ! Quand vas-tu comprend' que, sans maîtrise, la puissance n'est rien ?
- Bol'kani : Heu... Hein ?
- Zal'roshi : Omagad ! Mais t'es vraiment un plow, Bol' ! Y t'dis de regemme, reforge et réenchant mastery !
- Zal'kohm : Heu... Hein ?

Zalk' & cie
Chef
Chef

Messages : 1862
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 40

http://cdlrn-atal-ai.wowjdr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Oruk'khaye le 20.12.11 20:41

Merci les amis vos "jay jay" me flattent et me touchent. Merci aussi au chef pour sa contribution zalkesque à laquelle j'apporte les précisions suivantes:

-- "Orthank" est un Marche-soleil, je connaissais l'équivalence paladin/tauren quand je l'ai écrit et c'est volontaire car Orthank PJ existe, je l'ai créé sans le upper il y a longtemps. Il pourra peut être servir un jour.

-- L'origine d'Yzengaär est écrite mais au regard de ce "mystère", de l'attrait qu'il suscite et de l'analyse du rejet d'un individu sans raisons valables dans la société Atal'ai que fait notre chef (et que je partage à 100%), je vais modifier ce texte que je publierai sans tarder

-- Si un modérateur pense qu'il faut déplacer ce post dans une autre section, qu'il le fasse, je ne savais pas trop où le placer en fait!

-- Enfin, si je souhaite guilder ce troll sans tarder, j'aimerai l'integrer "RP" plus tard, quand certains de ces attributs seront opérationnels...Il a encore besoin d'être peaufiné.

Je termine en te remerciant Zulk' pour la proposition de pexage commun. Si je te croise IG je te fais signe. cheers

Oruk'khaye
Atal'ai

Messages : 154
Date d'inscription : 27/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Oruk'khaye le 22.12.11 23:13

[HRP] A la demande générale (3 personnes quand même), voici une 'tite suite aux fabuleuses aventures aventureuses du chaman increvable!

Il ne fallut que quelques jours au Troll pour se refaire une petite santé au sein de la surprenante et accueillante communauté Tauren. Pourquoi surprenante ? Parce qu’elle était douce, paisible, sans cris, ni heurts, ni bagarre…A l’opposé de ce qu’il avait toujours vécu chez les Atal’ai. C’est sans doute ce qui déstabilisait le plus notre apprenti-larve de chaman. Et sans doute aussi ce qui freinait sa progression « sensorielle ». Tatankha, le Maitre-chaman des Longues-foulées sentait clairement ce blocage mais il n’avait pas encore reçu de réponse de la part des éléments. Alors il avait commencé par enseigner sa connaissance des plantes à Yzen’gaär mais comme il se déplaçait péniblement, il laissait Orthank et le troll chercher les herbes dans la plaine et lui rapporter pour en montrer l’usage. Tatankha était fasciné par la capacité d’apprendre de son élève. Il pouvait rester des jours entiers sans se reposer, sauf lorsque la « machine » s’arrêtait brusquement, quelques minutes. Alors, il voyait le troll tomber dans les limbes, s’endormir sans prévenir et se relever, à nouveau plein d’énergie après quelques minutes, quelques heures.


Dans un second temps, Yzen’gaär s’est montré davantage attiré par les écritures rituelles que par la confection de potions mais le Maitre-Chaman maîtrisait mal la calligraphie avancée. Il ne put enseigner que les rudiments de cet art puissant au Troll.

Par une nuit sans lune, alors qu’il méditait sur un de ses rochers préférés, Tatankha eut une violente vision…. « On » lui montrait le passé, le passé de son élève. Le Tauren pouvait sentir l’odeur et l’air saturé d’humidité du Marais des Chagrins comme s’il y était lui-même embourbé. Son esprit avançait vers ce qui ressemblait à un Temple ou un Palais. Il fût « projeté » dans une grande salle sombre dont les murs étaient recouverts de trophées et devant lui, sur une couche, une trollesse était allongée sur le dos et hurlait. Ses jambes écartées laissaient apercevoir un ventre énorme et rond, tendu au point de se rompre… Debout à coté d’elle se tenait une autre Trollesse, beaucoup plus âgée et la richesse de ses vêtements laissait présumer un haut rang. Elle regardait souffrir la plus jeune sans sourciller.


Oruk'khaye
Atal'ai

Messages : 154
Date d'inscription : 27/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Oruk'khaye le 22.12.11 23:14

« L’ancienne » se pencha ensuite sur le visage de la malheureuse et Tatankha entendit lui souffler « puisque tu as copulé avec l’immonde, la bête, tu enfanteras comme une bête et ton engeance mourra avec toi !! ». A cet instant, le ventre de la pauvre créature s’ouvrit dans un déchirement de chairs mêlé à ses terribles hurlements. « L’ancienne » plongea ses mains dans la plaie béante et en sorti un petit troll bleuâtre, virant au violet…Dans un dernier râle, la mourante eut le temps de susurrer un nom en tendant désespérément ses doigts vers son enfant :« Y….zen…gaär »…… avant de succomber. Le Tauren était bouleversé par ces images, ces cris déchirants tellement éloignés de la façon dont les mères mettent bas dans son peuple. Il y avait fort longtemps qu’il n’avait pas « vécu » une transe aussi intense.

Puis « l’ancienne » s’éloigna, brandissant le petit être devant elle comme un objet maudit. « Voila ce qu’on fait ici aux bâtards, à « ceux qui n’ont pas leur place » ». Le regard fou, elle s’approcha d’une meurtrière dans la muraille et jeta « la chose » dans l’obscurité sous les yeux horrifiés mais impuissants du Tauren qui « revint » brutalement à lui, presque douloureusement.

Le choc du retour fut tel que Tatankha faillit tomber de son rocher ! L’aube pointait déjà sur les plaines de Mulgore…. Ainsi donc, son élève, futur initié, était un « sang-mélé ». Ce qui, au yeux des Taurens, apparaissait comme une richesse, une chance, semblait être une tare irréversible chez les Trolls du Marais. Mais la vision n’en disait pas plus sur le géniteur…Créature surnaturelle ? Démon ? Dieu ? Animal ? Ou plus simplement membre d’une tribu adverse ? Le mystère demeurerait aussi sombre et profond que les abysses de la mer Voilée. Le Maitre-chaman prit quelques secondes de réflexion et décida qu’il fallait que Yzen’gaär sache cette vérité. Il la supporterait sans mal, car il était « l’increvable » après tout !

Oruk'khaye
Atal'ai

Messages : 154
Date d'inscription : 27/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Oruk'khaye le 22.12.11 23:16

[HRP] Voila pour répondre aux questions sur le « pourquoi » de l’exclusion d’Yzengaär. J’espère qu’elle est suffisante même si le mystère de son géniteur reste entier ! Après, quelques détails ont pu suffir à rendre Yzen’gaär infréquentable, intouchable aux autres Atal’ai…à l’instar de certaines « castes » en Inde par ex.
A pluche dans le buche les zamiches! Laughing

Oruk'khaye
Atal'ai

Messages : 154
Date d'inscription : 27/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Shak'alan le 20.01.12 14:05

Ho ! Je suis bluffé ! Quelle histoire ! Il y a pas à dire, tas des plumes dans le sang mec ! Un vrai caligraphe ! J'espère qu'il y aura des suites de suites de temps en temps Wink !

Shak'alan
Patron de l'écorchage de peaux roses
Patron de l'écorchage de peaux roses

Messages : 449
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Yzen'gaär, l'increvable (Reroll orukk!)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum